Au sud du territoire Berry-Sologne, en champagne berrichonne, s’étendent deux vignobles d’appellation contrôlée : Quincy et Reuilly.

 

Le Label Vignobles et Découvertes valorise les prestataires, touristiques et viticoles, engagés dans une démarche de promotion du terroir, du territoire et de la gastronomie locale.

+ d’infos

Quincy

Première Appellation d’Origine Contrôlée du Val de Loire en 1936, le vignoble de Quincy s’étend sur les bords du plateau qui domine la vallée du Cher sur près de 300 hectares répartis entre les communes de Quincy et de Brinay.  Son terroir, composé de sables et de graves, confère aux vins issus du cépage Sauvignon un goût unique. L’AOC garantit la qualité et la typicité du Quincy : un vin frais et fruité. Ce vin s’accorde à merveille avec les fromages de chèvre régionaux (Valençay, Chavignol…) ou les poissons et fruits de mer. Chaque année, les vignerons organisent lors du dernier week-end d’août un rendez-vous à ne pas manquer : les Journées de l’Océan ! Ostréiculteurs d’Oléron et vignerons de Quincy se retrouvent alors dans une ambiance festive autour de ces produits d’exception.

Le Quincy en chiffres :

  • Première AOC du Val de Loire en 1936
  • 300 hectares
  • 37 viticulteurs
  • 86% des ventes en France
  • Plus de 11 000 hectolitres produits chaque année
  • Plus de 2000 ans d’histoire viticole

Surplombant la vallée du Cher, le Labyrinthe de Vignes et un espace ludique, qui propose un voyage à travers les temps, à la découverte de l’histoire de la vigne et du vignoble depuis l’antiquité jusqu’aux invasions du terrible Phylloxera (1870). Vignoble bimillénaire, les vins de Quincy étaient très appréciés par le Duc Jean de Berry ou le roi Charles VII, et très tôt leur excellence leur confère le titre de vin noble. Découpé en 8 alvéoles thématiques, le labyrinthe est aménagé sur une terrasse ancienne du Cher, représentative du terroir de Quincy.

Les + : table de pique-nique – vue sur les étangs de Quincy – par beau temps : vue sur les monts du Sancerrois

En cœur de village, la Villa Quincy, espace muséal dédié au cépage sauvignon, met à l’honneur les savoir-faire vignerons et retrace l’histoire du vignoble.

Alors prêts pour un voyage à travers les époques et les continents, à la découverte du cépage Sauvignon qui a fait la renommée des vins AOC Quincy ?

+ d’infos

Reuilly

S’étendant sur 250 hectares répartis sur 6 communes (Reuilly (Indre), Diou, Lazenay, Chéry, Lury-sur-Arnon et Preuilly) dans les départements de l’Indre et du Cher, les vignes du Reuilly sont plantées sur de doux coteaux, le long des rives du Cher et de l’Arnon. L’appellation propose des vins blancs (cépage sauvignon), rouges (pinot noir) et rosés (pinot gris).

Les racines du vignoble de Reuilly sont profondément ancrées dans l’histoire du Berry. Selon la légende, le Roi Dagobert, au VIIème siècle, offrit ses vignes aux moines de l’Abbaye Royale Saint-Denis (93). Les vins de Reuilly seront cités à la cour de Catherine de Médicis comme étant «les meilleurs du pays du Berry ». En 1365, le duc Jean de Berry fait éditer une charte, permettant de fixer les dates des vendanges, la perception de taxes sur les ventes de vin … Comme de nombreux vignobles européens, Reuilly est ravagé à la fin du XIXème siècle par le phylloxera. Progressivement, à force de travail et de passion, les vignerons parviennent à reconstituer le vignoble, et obtiennent l’AOC dès 1937 pour les vins blancs, et en 1961 pour les vins rouges et rosés.

Le vin blanc s’accordera parfaitement avec un plat de fruits de mer ou avec nos fromages de chèvre régionaux. Le vin rouge, d’une étonnante couleur rubis, s’accorde à merveille avec des viandes blanches. Le rosé est idéal en été, à l’apéritif ou pour accompagner un barbecue.

Le Reuilly en chiffres :

  • AOC en 1937 (Reuilly blanc), puis 1961 (Reuilly rouge et rosé)
  • 250 hectares
  • 43 viticulteurs
  • 85% des ventes en France
  • Plus de 9 000 hectolitres produits chaque année

* Attention ! L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.